}

1978 Claire-Lise Kunz fonde un choeur qu'elle dirigera pendant vingt-quatre ans et qui choisira le nom d'Ardito, titre d'un madrigal de Giovanni Giacomo Gastoldi (vers 1555 – 1609).

- Vous pouvez voir et enregistrer la partition de l'Ardito: ICI
- Vous pouvez écouter l'oeuvre: ICI

Deux répertoires sont privilégiés : les chefs-d'oeuvre baroques et les oeuvres romantiques. Les concerts se succèdent ; le chœur Ardito participe aux Concerts Bach de Lutry, aux Schubertiades de Bulle, Sion et Lausanne ; il se produit dans les abbayes de Romainmôtier, Bonmont et Cluny.

2003 La direction est reprise pour deux ans par deux jeunes chefs : Dominique Tille et Nicolas Reymond, qui restera seul à la tête de l'ensemble dès 2005, année où il dirigera Nicolas de Fluë, oratorio d'Arthur Honegger.

2007 Ardito fusionne avec le groupe vocal Ars Laeta, fondé par Robert Mermoud, à qui ont succédé André Ducret, Laurent Gay, Yves Bugnon et Marc Bochud. Ainsi régénéré, le chœur Ardito a pu aborder des œuvres aussi exigeantes que la Petite Messe solennelle de Rossini et la Passion selon Saint-Jean de Jean-Sébastien Bach.


lire la suite
p. 1/3